Investissement EHPAD - image

Investissement EHPAD : Tout ce qu’il faut savoir

Investir dans l’EHPAD présente plusieurs atouts pour ceux qui veulent participer à un placement d’argent.Il permet de diversifier le patrimoine tout en faisant un acte de solidarité aux personnes en âge de retraite. Il existe certains règlements et directives à suivre afin de procéder à l’opération. Outre cela, il faut assurer la qualité de la prestation et l’emplacement de l’habitat. Le point sur l’investissement EHPAD.

La raison pour s’investir dans l’EHPAD

Avec le progrès scientifique et la découverte des médicaments permettant l’allongement de l’espérance de vie, l’Europe a connu une énorme augmentation du nombre d’individus âgés depuis le début du troisième millénaire. Ce boum a ensuite provoqué une dépendance à ces personnes en période de retraite.

Par conséquent, les besoins en habitation EHPAD se sont accrus de manière considérable. Placer de l’argent dans l’EHPAD est un acte de charité et de bienfaisance pour ces personnes. Il permet d’avoir une source de revenus à long terme, car ce marché affiche une rentabilité accrue et durable.

Une fiscalité très avantageuse

Une crise répétitive frappe la plupart des pays européens chaque année. Les investisseurs essaient donc de trouver une solution face à cet événement néfaste. Avec la loi Censi-Bouvard, ils peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt à une hauteur de 11% de la somme placée sur une durée limitée à 9 ans. La somme sera plafonnée à 300 000 euros par an.

En outre, l’État intervient dans le marché de l’EHPAD. Il l’encadre dans l’obtention d’un agrément et dans les exigences en termes de qualité. De ce fait, les risques de surproduction aboutissant à une chute du taux d’occupation sont nuls. À part cela, la TVA peut être récupérée après quelques mois suivant la livraison du bien. Un autre avantage : il s’agit du bail commercial.

En effet, les loyers sont gérés par une équipe de gestionnaire et non par le propriétaire du domaine. Il suffit  d’assurer la qualité du gestionnaire et de sa base financière.Investir dans l’EHPAD parait très captivant. Sa valeur est estimée à 4,5% net avec une rémunération de 2,5% brut.

Le manque de contrainte

Le manque de contrainte rend cet investissement efficace. Par le fait, un gestionnaire professionnel prend en main la responsabilité de s’occuper du bien, de l’entretien de l’habitat et de la mise en location. Il aura également pour tâche de chercher les futurs locataires et de mettre en avant les nécessités réglementaires. Cet agent se charge aussi de tout ce qui est réparation et rénovation du site suivant le contrat de bail rédigé.

Il est nécessaire, cependant, de bien suivre le terme du contrat de bail afin que d’autres surprises n’apparaissent pas. L’investissement EHPAD fournit également une sécurité pour l’investisseur. La durée du bail commercial sera effective à partir de 9 à 11 ans et 9 mois fermés.

En parlant de sécurité, si l’investisseur souhaite bien préparer sa retraite, ce placement peut donner une,rémunération fluctuante à une durée indéterminée. À part cela, l’État prend en charge le marché EHPAD, et les biens immobiliers seront soumis à des exigences strictes.

About the author: